La crevette avariée

« Elle » devait être jolie lorsque jeune, mais le défraichissement laisse pantois. Petite, très peu musclée, sans graisse. Se remarque facilement car arrive en retard (20 à 10 minutes avant le coup de sifflet d’évacuation des bassins) et de part sa tenue changeante : large éventail de boxers de couleurs/styles différents, dont un moulant le postérieur d’une façon heu… vu la maigreur, la faible taille du fessier donne l’impression de voir deux pamplemousses.

Ne doit faire que deux longueurs de bassins, à la brasse (non coulée), puis hante les douches. Contrairement au petit espagnol, le comportement se limite aux regards, tellement discrets qu’on ne les remarquent pas. Quand bien même, les douches répétitives et les allées-venues inutiles aux toilettes ne laissent planer aucun doute.