Les gorgonopsiens

Les zombies ont une appétence supposée pour la cervelle toute fraiche.
Ceci transposé au milieu aquatique, comment appelle-t-on des morts-vivants qui veulent vous bouffer les gonades ?

Nous découvrons ainsi trois tapioles obnubilées par leurs hormones, en mode un neurone et une queue… L’unique neurone se trouve évidemment dans la queue. Bref, trois mauvais rejetons de Pauvreté et Expédient, qui tentent d’aller dans la partie discrète des douches. Il doit s’y passer quelque chose, ou veulent que quelque chose s’y produise.
Mais ils ne peuvent pas. C’est déjà occupé.

Conséquence, ces trois crétins… appelons-les « gorgonopsiens », imaginons-les frères des célèbres Gorgones, donc fils de Phorcys(1) et Céto(2)… ces trois crétins, dis-je, se rabattent dans la partie exposée des douches, à tourner et mater autour du seul mec qui reste, qui n’a rien demandé, et qui se trouve être ma pomme.

Je les aurais tué.

Ah, zut, techniquement c’est pas possible de killer du zombie…
La loose.